Les Régions Languedoc-Roussillon et Occitanie / Pyrénées-Méditerranée forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016.
Les données économiques de ce site concernent essentiellement le périmètre de l'ancienne région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et sont en cours de mise à jour.
Accueil
Contactez-nous pour votre projet
Je souhaite m'implanter / me développer en Midi-Pyrénées Je veux créer mon entreprise en Midi-Pyrénées Je cherche à transmettre ou reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées
Notre Newsletter
Soyez informé de toute l'activité économique en Midi-Pyrénées.
S'inscrire

Mellis Naturallis, la gastronomie millénaire remise au goût du jour

L’histoire peut sembler très récente pour cette entreprise créée en 2014. En réalité, Mellis Naturallis puise son savoir-faire dans la tradition médiévale : de telles recettes ont été publiées dès le IXe siècle, notamment dans les thériaques, par les médecins arabo-musulmans qui élaboraient déjà à cette époque des produits à base de miel et de vin aux vertus médicinales. En ces temps, ces mélanges ne se conservaient pas mais depuis, la recherche et le brevet déposé par Mellis Naturallis ont permis de lever ce verrou technologique. Des procédés de transformation du produit à faible température permettent d’éliminer l’eau et l’alcool contenus dans le mélange de base, ce qui a l’avantage de gagner en conservation d’une part, et d’autre part, de pouvoir être consommé par tous. "A l’étranger, on appelle cela le ’French Paradox’, nous pouvons ainsi combiner tous les avantages du produit sans les inconvénients", explique Olivier Guillaumon, Directeur Général et créateur de l’entreprise. Un autre brevet devrait prochainement être déposé.

Une histoire de terroir et de famille

Olivier Guillaumon a grandi dans le Minervois, dans une famille qui produit du vin depuis une centaine d’années. Quant à son épouse, elle est productrice de miel. Leur savoir-faire traditionnel, leur souhait de créer ensemble un produit qui n’existait pas sur le marché ont été moteurs dans l’aventure de Mellis Naturallis. C’est avec la volonté de valoriser à la fois les bienfaits des produits apicoles et vinicoles que le concept est né : "Nous voulions conjuguer originalité et retour aux traditions familiales", ajoute Olivier Guillaumon. Les produits proposent différents positionnements : authenticité, qualité, bien-être, naturel et gastronomie. Les petits pots proposés par la marque sont déclinés en trois gammes : l’usage personnel et quotidien, dans les boissons chaudes ou à tartiner ; le cadeau, le marché asiatique en étant très friand ; et enfin la cuisine, avec des recettes sucrées ou salées élaborées directement par Mellis Naturallis.

La marque cible les restaurateurs, l’hôtellerie, les salons de thé, les épiceries fines et les boutiques de bien-être, ainsi que les consommateurs finaux. Hébergée au sein de la pépinière d’entreprises Cap Delta en Ariège, Mellis Naturallis a fait partie de la délégation régionale pilotée par la Région et MPE en Chine. Olivier Guillaumon en retient une expérience très positive : "La qualité des contacts est vraiment à souligner. Les sociétés étaient tout à fait en phase avec notre recherche et le caractère officiel de cette délégation nous a donné du crédit. Le ciblage préalable nous a fait gagner du temps, un critère majeur pour une PME qui compte deux personnes".

L’export, un enjeu majeur pour la PME

Dans l’objectif de se développer à l’étranger, Olivier Guillaumon s’est en premier lieu attaché à comprendre les importateurs pour proposer la meilleure réponse aux attentes des consommateurs asiatiques, déjà identifiés pour leur intérêt pour ce type de produit. "L’export fait partie intégrante de notre plan de développement. Nous avons d’ailleurs choisi notre nom et imaginé notre logo dans cette optique, pour qu’il puisse être interprété par tout le monde et particulièrement en Asie. Les couleurs et les formes choisies devaient pouvoir s’adapter au mieux à ce marché.", explique le créateur de la marque. L’entreprise a aussi beaucoup travaillé pour développer des axes autour de la sécurité alimentaire, un élément clé pour la Chine, Hong-Kong, le Japon, Singapour et Taïwan.

Le pari était osé, car l’innovation autour du miel n’est pas commune. "Nous voulions prouver qu’il était possible d’innover et de se différencier dans ce domaine tout en valorisant des ressources locales. Du fait de cette approche et de nos brevets, nous n’avons pas de concurrence directe", conclue Olivier Guillaumon. Parmi les prochains projets, un site internet de vente en ligne devrait ouvrir début 2015.

Plus de précisions sur www.mellis-naturallis.fr