Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016.
Les données économiques de ce site concernent essentiellement le périmètre de l'ancienne région Midi-Pyrénées et sont en cours de mise à jour.
Accueil

Chimie

La stratégie de Midi-Pyrénées est de favoriser la création de valeur ajoutée et d’emplois dans les activités de la chimie verte (ou durable).

Présentation

La chimie intéresse de très nombreux secteurs économiques (automobile, santé, agro-alimentaire, énergie, matériaux, électronique, énergie, cosmétique…) et rassemble, en conséquence, une large variété de compétences scientifiques et techniques (synthèse organique et minérale, génie des procédés, nanotechnologies, biotechnologies, instrumentation et mesures physiques…).

Avec un chiffre d’affaires de 77 Milliards d’euros, la France se place au 5e rang mondial et au 2e rang européen des pays producteurs chimiques. L’industrie chimique française est le 3e secteur industriel (en termes de valeur ajoutée) après l’automobile et la métallurgie. C’est aujourd’hui le continent asiatique qui enregistre la plus forte croissance de cette industrie, l’Europe ayant perdu en compétitivité et se recentrant sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

En Midi-Pyrénées, la catastrophe d’AZF a provoqué, entre 2001 et 2003, la perte de 50% des effectifs de la chimie ‘’lourde’’, activité fortement soumise aux délocalisations. Néanmoins, depuis l’année 2005, l’industrie régionale se redéploie grâce, notamment, à la création de start-up et à la présence de grandes entreprises et de PME positionnées sur des segments porteurs tels que la santé humaine et animale, la cosmétique, l’environnement ou l’énergie. A ce titre, le potentiel de formation et de R&D existant en Midi-Pyrénées constitue un atout incontestable pour les entreprises ainsi qu’un des vecteurs d’attractivité de notre région.
A la suite de l’étude sur la chimie réalisée en 2012 et portée par l’Union des Industries Chimiques Midi-Pyrénées, les industriels ont décidé d’ancrer durablement la chimie verte dans leurs activités. En effet, notre région bénéficie d’un riche patrimoine agricole avec en particulier, sa production d’oléagineux : Midi-Pyrénées contribuant à hauteur de 26% de la production française sur le maïs semence et de 25% sur le tournesol.


Cette stratégie de développement s’appuie sur :

  • Des entreprises spécialisées dans l’extraction et la valorisation des molécules d’origine naturelle,
  • La présence de domaines agricoles et sylvicoles importants et variés ainsi que de semenciers de premier rang,
  • Des secteurs applicatifs diversifiés,
  • Un potentiel de R&D unique en France.


Chiffres clés

La France compte 220 000 salariés dans la chimie au sein de 3100 établissements, ce qui correspond à 1% de l’emploi total et 6,4% de l’emploi industriel. 95% des entreprises chimiques françaises sont des TPE-PME.

Avec 5100 emplois répartis au sein de 130 établissements (dont 70% comptent moins de 10 salariés), Midi-Pyrénées occupe le 10e rang national. Ces emplois représentent 1% de l’emploi total régional et 4% de l’emploi industriel.
75% des emplois de la chimie sont concentrés dans le Tarn et la Haute-Garonne compte tenu, en particulier, de l’implantation de grandes entreprises (PIERRE FABRE, SANOFI, MERIAL, SEPPIC...).


Principaux acteurs

Les principales entreprises de Midi-Pyrénées


Acteurs institutionnels


Formation

Le dispositif d’enseignement supérieur dans les métiers de la chimie est particulièrement développé dans notre région avec 3 grandes structures qui assurent la formation de près de 450 étudiants par an :

  • L’Université Paul Sabatier
    • DUT Génie Chimique, Génie des Procédés - Toulouse
    • DUT Chimie - Castres
    • Licence professionnelle (Ingénierie des Procédés) - IUT Paul Sabatier - Toulouse
    • Licence professionnelle (Traitement et Valorisation de déchets industriels) - IUT de Tarbes
  • L’ENSIACET (École Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques)


R&D

Notre région dispose d’un solide potentiel en recherche publique dédié à la chimie avec près d’un millier de chercheurs.
4 structures regroupent des équipes issues de différents laboratoires :

  • Le CEMES (Centre d’Elaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales)
  • Le CIRIMAT (Centre Inter-universitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux)

La recherche et le développement des agro-ressources se trouvent dynamisés par la présence d’industriels majeurs en Midi-Pyrénées tels que RAGT, SYNGENTA, CAUSSADE SEMENCES, BIOGEMMA, SOLTIS...

Transfert de technologie


23 octobre 2014
Castres : la Seppic consolide son implantation Tarnaise
L’usine Seppic de Lacaze Basse (Groupe Air Liquide) vient d’inaugurer une nouvelle unité de conditionnement stérile et de grands volumes pour les adjuvants de vaccins et injectables vétérinaires. Cette nouvelle unité permettra à l’entreprise de fournir les laboratoires de sa (...)
30 juillet 2014
Gaches Chimie se développe et innove dans les services
Le distributeur de produits chimiques, Gaches Chimie qui fait partie des quatre premiers distributeurs de produits chimiques en France, ouvre des centres dans le Gard, à Lacq et en Alsace. Il innove également dans les services. Gaches Chimie est membre du Club d’analyse (...)
4 juillet 2014
Gaches Chimie reprend une partie de l’usine Total de Lacq
Le groupe toulousain Gaches Chimie annonce la reprise d’une partie de l’usine Total de Lacq, dans les Pyrénées-Atlantiques. Plusieurs bacs de stockage de produits chimiques de grande dimension et des pipelines en service sont concernés. Plus (...)
27 août 2013
27 septembre 2013 : Journée de lancement sur le thème "Ingénierie du Vivant" de la fédération FERMaT
La Fédération de recherche FERMaT a pour objectif central d’initier et de soutenir des projets de recherche interdisciplinaires dans le domaine des Sciences pour l’ingénieur, à Toulouse et dans la région Midi-Pyrénées. Parmi ces domaines, l’ingénierie du vivant est en fort (...)
retour sommaire